Signez notre livre d'OR
Bienvenue sur le site de la ville d'hammam-lif et de sa région
Accueil Jumelage Petites Annonces Cartes Postales Ouled el Hama Carnet de Voyage Histoire Liens Météo
 

 

Casa taliana ou Casa Italiana

Ouled il hamhama, asslema, je m’appelle zeineb, j’ai 43 ans et j’habite hammam-lif depuis toujours !! mon père (et son père avant lui) y est né en 1932 (paix à son âme) et a passé tout le primaire à l’école enfantine, moi, j’étais inscrite à la «casa italiana» ou «casa taliana» pour ceux qui connaissent, vous serez étonnés de savoir que les pupitres de l’époque, sont encore utilisés aujourd’hui !! la plupart des mes amis d’enfance sont partis depuis longtemps… C’est une véritable diaspora, qui au Canada, qui au Sénégal, en Allemagne,…
Je suis très contente d’être restée – il fait bon vivre ici!
Je suis surtout contente d’être sur ce forum – je suis sure que de nouvelles amitiés vont se tisser.
Rotila, jeudi 6  décembre 2007.

• Bonjour ROTILA,
Moi aussi j'ai fait mes études primaire à Casa taliana, vers les années 60. Veux tu nous parler un peu de cette écoles et des instituteur de l'époque et de son fameux directeur.
Mohamed, vendredi 7 décembre 2007.

• Bonjour Rotila, merci pour ta présentation, tu es bien entendue la bienvenue dans ce forum.
Content que tu éveilles les souvenirs de notre cher Mohamed
A bientôt de te lire
Nabrej, vendredi 7 décembre 2007.

• Je reviens surtout vers mohamed avec les quelques souvenirs que je garde de casa taliana - le directeur, m. paollilo (ou paolino?) était déjà très vieux à l'époque où j'ai commencé le primaire - je me rappelle aussi de son épouse, qui allait au marché à bicyclette Smile.
Ensuite il y a avait les instituteurs : si el Ajmi, si Ben Amor, si Trad, si Dridi... ils étaient plus sévères les uns que les autres ; et chacun avait sa panoplie d'outil de “torture” : bâton, cravache... impensable aujourd'hui !
En classe, on nous appelait par nos patronymes ; ça nous donnait de l'importance !!
Nous avions 2 séances de 2 heures par jour - et 2 instits
un pour l'arabe et un pour le français. On étudiait l'algèbre, la géométrie et la grammaire... sur les murs, on avait collé des affiches illustrant certaines maladies contagieuses : la gale, le trachome, les maladies parasitaires... l'époque s'y prêtait.
Et puis il y avait am Jilani, le concierge ! (paix à son âme) —il était indispensable à la bonne marche de l'école ; il s'occupait de tout : réparer les serrures, changer les ampoules, mettre de l'ordre dans les salles de classe... et il devait préparer les sandwichs qu'on distribuait aux élèves juste après le cours— on les mettaient dans d'énorme bassines (banou) en plastique, c'étaient des tranches de pain grassement huilées à l'huile d'arachide, harissa et sardines en conserve.... qu'est ce que j'adorais ces sandwichs!!
Je me rappelle aussi qu'on distribuait du lait chaud le matin.. et des tartines au beurre salé...
C'était assez particulier
Rotila, samedi 8 décembre 2007.

• Merci Rotila de nous rappeler ces merveilleux souvenirs.. Oui le directeur de Casataliana est bien M. Paolilo, d'ailleurs son fils habite toujours en Tunisie à Tunis même. Je me souviens toujours de son bureau et de ces albums de timbres.. Il nous donnait un cours de dessin dans une salle qui se trouve à l'étage.. Moi aussi j'adorais ces sandwichs qu'on nous donnent ainsi que le lait chaud du matin.. parmi les instituteurs y avait aussi Mrs. Souissi et Bouderbalah qui est devenu plus tard le directeur de l'école..
Voilà encore quelques souvenirs et certainement j'en oublie...


• Monsieur Paolilo, le directeur. Qui n'a pas tremblé devant lui avec son accent arabe-maltais-italien-français ? C'était un régime “armée” avec lui, discipline, discipline, discipline. Mais le mec avait un coeur gros comme ça. Il avait une maison à Kélibia et je crois a finit ces jours en Tunisie. Presque 50 ans ?? Ca rajeunit tout le monde !!!
Jihedc, jeudi 13 décembre 2007.

• Si Ajmi, Si Trad yé Hasraaa, Si Trad est décédé il y a quelques années, allah yerhmou, je suis passé par CASA TALIANA en 1983 jusqu'à 1989, j'ai eu des cours chez Si Jamaîaa. Ma mère était maîtresse dans la même école et retraitée depuis 2 ans après une carrière de 40 ans. Que des souvenirs , à l'époque le directeur était Mr BOUDERBALA.
Est-ce que vous vous rappelez de lui?
Après j'ai fait le lycée de hammam-lif et puis celui de Bougarnine jusqu'au BAC. Puis j'ai quitté ma chère ville, c'était triste à l'époque.
Mourad-75, jeudi 13 décembre 2007.

• Dridi, Bouderbala, Si Jamia et compagnie.
Si Dridi c'est lui qui empruntait ou louait si on pourrait dire ça comme ça des petits romans, des bouquins, des récits à 10 et 20 millimes ?
Je me rappelle Si Bouderbala el moudir trés trés bien et si Jamia aussi.
Bon, j'ai après été à Casa Taliana, mais je suis du coin, moi j'étais fi Lycée Moufida Bourguiba jusqu'à 83/84.
Sohrab, dimanche 30 décembre 2007.

• Moi je me rappelle de Monsieur Paolilo seulement, ensuite j'ai été à l'école à Tunis, mais bien avant 83....
J'ai quitte Tunis en 1972, après le bac, ça rajeunit tout ca !!!!
Jihedc, dimanche 30 décembre 2007.

• Et bien moi aussi j ai été à Casataliana c'était l'année scolaire 1956_1957...
M. PAOLILO... qui ne connait pas ce directeur philatéliste ? J'avais comme instituteur un certain M. CHAUSSET mais M. PAOLILO nous donnait des cours de temps en temps.
Mon inscription dans cette école est toute une histoire, nous venions de nous installer a Hammam lif fuyant la guerre d’Algérie. Je n'avais aucun document sur moi ni certificat de scolarité ni bulletin de naissance.
Tout ce que mon grand frère avait sur lui (UNE ENVELOPPE PLEINE DE TIMBRES) et c'est grâce à ces timbres et a un entretien que mon frère a eu avec M. Paolilo, que mon inscription s’est faite.
A partir de cette école j’ai obtenu mon certificat d'études primaires et mon passage en sixième. Ensuite, j'ai poursuivi au cours complémentaire de rades et au lycée Carnot jusqu'à l'indépendance de l'Algérie en 1962.
Des souvenirs indélébiles...
Salim Mida, dimanche 6 janvier 2008.
Mrs. Paulino et Adel Bouderbala Mrs. Paulino et Béjaoui
© Hammam-lif.com • Tous droits réservés. 2003-2015 contact@hammam-lif.com